Jour 54, Vendredi 11 avril

Avis à tous, ce message n’est pas du tout complet, c’est seulement pour ne pas oublier ce qui c’est passé cette journèe là.

Les détails et médias suiveront quand j’aurai le temps…
Simon ;-)

Vendredi
-Accueil de Joel dans l’après midi
-Joel me raconte sa vie à Stras, l’alcool me remonte le moral + Crément(Champagne pas officiel)
-Dîner(soupé) avec Mohammed qui écris une lettre à son ami en prison
-Poliakov + picolage
-Accueil de Marie-Josée, si on peu appelé ca un accueil…
-Popcafé, eh Joël

Jour 49, Dimanche 6 avril

Le dimanche nous n’avons presque rien fait de notre journée comme d’ab, donc il n’y a rien d’extraordinaire à raconter, mais j’y vais comme suit.

Ce dimanche nous avions planifié qu’une seule chose, c’est à dire aller à la plage. En fait, nous avons eu quelques soucis qui nous ont amenés à prendre des séances de relaxation forcée. Nous avons donc marché en ville et nous avons dormi un peu au soleil au même lac que la journée précédente. Ensuite, nous sommes allés dormir sur le bord de la petite rivière sur le gazon au soleil. Ouff pas facile…

Finalement, nous avons pris le bus pour la plage de Palavas! Une fois rendue sur la plage nous avons fait une petite vidéo pour vous.




Ensuite nous avons visité la marina, regardé les gens qui joueaient à la pétanque et sommes retourné à Montpellier pour prendre le train ver Lyon. Ah Lyon, home sweet home!

Jour 48, Samedi 5 avril

Samedi matin nous n’avions rien à faire alors on est allé à Montpellier qui est à 2h au sud de Lyon. Première chose que l’on remarque quand on arrive, la température. Un beau ciel bleu qui éclaire les palmiers qui bordent la route.

Après avoir déposé nos trucs à l’auberge de jeunesse, nous sommes allés au genre de puits pour ensuite marche en ville.

Nous avons mangé au star kebab à la place de l’Antigone au côté de Poséïdon dans sa fontaine. La place de l’Antigone, c’est beau, propre, ça sent l’été!

En marchant en ville nous avons croisé un petit lac, alors on est allé relaxer et prendre une petite vidéo juste pour vous:

Ensuite, dans l’après-midi nous sommes allés à l’Odysseum. Nous somme allé dans un aquarium tout neuf et c’était malade.



Nous sommes aussi entrés dans une ARENA! D’un côté il y avait une patinoire conventionnelle, mais de l’autre côté il y avait une patinoire pour faire des partys!

Ah oui, ici tu ne dis pas que tu passes au service au volant, mais bien que tu passes au McDrive!


Ensuite, nous sommes allés manger au restaurant des 3 brasseurs. Nous avions une belle table remplie de bonnes choses.


Ensuite nous avons marché dans Montpellier “by night”


Nous avons terminé la soirée au Ayers Rock un bar australien très cool et nous sommes allé nous coucher très fatigué.

Jour 43, Lundi 31 mars

Cette semaine dans mon stage je dois manipuler une Wiimote pour détecter la position du joueur, mais avec le logiciel que je développe! Moi qui suis en stage 3d, tout frais sorti du profil jeux vidéo, j’utilise pour la première fois une manette de Wii pour ses spécifications matérielles. C’est un peu pathétique… J’utilise des librairies pour communiquer avec la Wiimote et je m’intéresse surtout à son capteur infrarouge très performant et de l’accéléromètre intégré. En soi, la manette est un véritable bijou technologique pour le prix qu’elle coute.
Ensuite, j’ai hier fait mon premier accommodement raisonnable. Je sentais que manger de la saucisse 100% porc les agaçait un peu et qu’une bouteille de vin sur la table de la cuisine commune les agaçait aussi. Mais bon, ça fait quand même déjà 5 semaines que je ne men soucis pas trop et qu’il me laisse faire mes trucs. Par contre hier, il y a une fille qui m’a demandé poliment pendant qu’elle préparait le souper; pourquoi est-ce que je buvais du vin. Je lui ai répondu poliment que j’aime bien prendre une coupe de vin en mangeant, que cela me fait plaisir et me détend. Elle me dit alors qu’il existe bien d’autres façons de se détendre et que je ne devrais pas boire, car ce n’est pas bon pour ma santé. Elle dit vrai, c’est loin d’être nécessaire. Je lui dis alors que ce n’est pas une habitude que j’ai, mais que c’est parce que je suis en visite en France que je profite des bons vins à bas prix. Elle m’a répondu qu’elle prierait pour moi afin que le prix du vin augmente. Je lui ai alors demandé si ça la rendait malalaise que je boive du vin dans la cuisine. Elle me répond que non et je l’ai crue.
Cependant, j’ai continué à boire en leurs compagnies et j’ai remarqué qu’il regardait beaucoup ma bouteille. Je me demandais s’ils voulaient que j’en partage un verre avec eux. Une chance que je n’ai pas lancé l’invitation, car quelques secondes plus tard après cette réflexion, un gars de mon âge c”est avancé vers moi et m’as demandé très poliment et un peu embarrassé si je pouvais allé boire ailleur ou tout simplement sortir l’alcool de la cuisine. Il m’explique que dans sa religion il n’est pas permis d’être dans la même pièce qu’une personne qui prend de l’alcool. Bon étant donné qu’ils étaient 4 qui allaient commencé leur repas et que j’avais terminé depuis un moment, je leurs ai dit que je comprenais et suis partie dans ma chambre. Ils étaient vraiment désolés d’avoir à me le dire, mais c’était contre leur religion, pas contre moi qu’ils m’ont dit. J’ai donc été porter le vin dans ma chambre et suis allé manger du chocolat (oui il m’en reste un peu) avec eux dans la cuisine.
La tension a redescendu.
Salam

Jour 40-42, Weekend 28-30 mars

Vendredi Jérôme nous a fait une de ses spécialités de chef cuisinier, soit des pâtes à la sauce tomate à la vodka et tomates séchées. C’était ma première sauce à la vodka et c’était délicieux. En fait, ça ne goute pas la vodka, mais ça rajoute un gout spécial très agréable. Ensuite nous nous sommes rendus dans le coin de l’Hôtel de Ville parce que l’on cherchait un petit band qui jouait dans un bar. Nous avions terriblement un gout de musique. Malheureusement, nous n’en avons pas trouvé…

Nous sommes donc allés à l’Eden rock, un bar que l’on s’était fait conseiller. Bon la musique était vraiment poche, c’était du Disco full rétro et c’était pas cool du tout. Par contre, nous avion remarqué que les “jeunes” qui rentrait à l’Eden ne restaient pas au rez-de-chaussée comme nous, mais allais directement au premier étage. Nous avons fini notre bière et somme allé voir ce qu’il y avait en haut. OH MY GOD! Un band live est en train de jouer du bon vieux rock, il y avait des solos de guitare et de clavier c’était malade. Les “jeunes” se défoulaient sur le dancefloor devant les musiciens et l’atmosphère était électrisante! Jay et moi on s’est vraiment traité de cave et de touriste. Dire que nous étions sur le point de s’en aller en pensant que l’Eden Rock c’est plutôt un Eden tapette…
Pour revenir, nous avons pris le bus de nuit gratuite pour les gens en état d’ébriété. Qui fait comme trajet: Hotel de ville(là où ya les bars)-La doua(le campus universitaire).
Samedi matin nous sommes allé à la banque société générale qui vient d’essuyer une fraude de 4.9 milliards et nous avons reçu notre carte bleue (carte à puce bancaire). Dans l’après-midi on est allé au musée gallo-romain de Lyon


Nous avons aussi visité le musée à l’intérieur, tout ça pour 2,80 euros. Ensuite nous sommes allés dans le vieux Lyon où nous avons écouté un petit groupe de musicien rigolo.

Après on est allé relaxer(prendre une bière) à Bellecourt. Le samedi soir je suis retourné à l’Eden Rock, mais c’était moins cool parce qu’il y avait trop de monde.

Dimanche nous avons essayé d’utiliser les Vélov(services de bicyclette de la ville), mais il fallait déposer une caution de 150 euros pour pouvoir faire une location et notre carte bleue (carte à puce bancaire) est vide. Nous sommes donc allés marcher et nous avons rencontré la rue du Canada!


Ouin… ça me rappelle la place Québec à Paris! Allé on regarde en l’aire et je vous fais un flashback comme dans le coeur a ses raisons:

(FLASHBACK!)

Une fois ben tanné de marché pour rien nous avons décidé d’allé manger dans une crêperie bretonne. MMmm des bonnes crêpes bretonnes en France, nous nous sommes dit que “Ça peut juste être bon!”. Faut pas oublier le facteur DIMANCHE. Je vous entends d’ici me demander “Mais Simon c’est quoi le facteur DIMANCHE ? S’il vous plait, explique-moi!” :

Un peux fâché, nous sommes allé manger une pizza familiale à deux à Part-Dieu et nous sommes allé écouter un programme double au cinéma soit : Taken et 3:10 pour Yuma

C’est ce qui se passe à Lyon les weekends!

Jour 37 – Mardi 25 mars

Pâque est passée et je n’ai pas eu de soupé de famille ni de chocolat. Héhé, je me suis dit que ça ne se passerait pas comme ça. Après le boulot, je suis allé au Carrefour acheté pour 27 euros de chocolat à 50%.
Même un athlète olympique hyperactif en triathlon ne dépense pas toutes ces calories-là en 1an.

Jour 33-36 – Weekend 21-24 mars

Le vendredi soir nous avons été mangés au Rouge Tendance. Nous avons dégusté plusieurs sortes de viandes et poissons. Je vous explique tout ça sur cette vidéo:

Ensuite, j’ai été veillé avec des Québécois qui faisaient un petit party dans la cuisine du premier étage. Nous étions une dizaine et il n’y avait qu’un français. On s’est fait expulser de la cuisine et avons terminé ça dans une chambre.

Samedi nous avons pris ça relax, le matin Jérôme s’est fait des toasts dorées et ensuite nous avons essayé d’aller essayer la banque. Bien sûr nous étions un samedi spécial et la banque était fermée. Le soir nous avons mangé dans un bouchon lyonnais typique. Le soir même nous avons fait une petite soirée et nous avons eu bien du fun entre nous. Les Cowboys fringants, Les Colocs et la Bolduc ont animé notre soirée purement québécoise. En fait, nous n’avons pas dérangé beaucoup, car tous les étudiants sont retournés dans leur famille.

Dimanche ben c’est dimanche donc, tout est mort et rien n’est ouvert sauf les restaurants. Ce soir-là nous avons été voir 10 000 au cinéma. Vraiment boff…

Lundi nous avons planifié un road trip et nous avons donc choisie de faire comme activité de manger. Buffet d’entrée et pizza au menu, évidemment j’ai encore trop mangé.

Jour 28 – Dimanche 16 mars

Jour deux à Chamonix, à notre réveil nous nous apercevons qu’il pleut. Ce ne sont pas des conditions géniales pour la neige, mais bon c’est la température au village et pas dans en altitude. En fait, il a fait tempête dans les montagnes et il est tombé environ 30cm de neige. Il y a même eu une avalanche meurtrière des les Houches (voir les articles lien1 lien2). C’était la montagne que nous avions planifié de skier. Raison de plus pour y aller! En fait, une fois rendue à la montagne nous nous sommes aperçus que ce n’était certainement pas là qu’il y avait eu une avalanche. En fait, les pentes des Houches sont plutôt des pentes-école-verte-easy-come-on-do-your-first-step-baby-no-downhill-no-speed-no-fun. Nous avons fait quelques décentes et avons changé de montagne pour nous diriger vers Brevant. Nous sommes allés le plus haut possible, mais avant la dernière remontée mécanique j’ai pris une photo inquiétante :

Rendus au sommet, nous avons fait cette petite vidéo:

À notre grande surprise quelques secondes après le vidéo nous sommes tombées littéralement dans la poudreuse. De la grosse poudreuse toute neuve avec une visibilité à -1(pire que zéro!), nous n’y voyons absolument rien. En fait devant nous, il y avait un grand mur blanc qui se déplaçait devant nous. Nous avons ensuite redescendu en Gondole jusqu’au village, car toute la pluie avait fait fondre la neige au village. Nous avons pris quelques photos devant l’auberge et sommes allés manger une bonne grosse pizza avant de prendre l’autocar qui nous emportait directement à Lyon. Le bus c’était vraiment inconfortable et en plus à mon siège il y flottait une merveilleuse odeur de vomie. Je l’aurais volontièrement échangé contre une poff d’ammoniaque. Une fois arrivés à Lyon Jérôme et moi sommes allé nous couché et nous avons souhaité bonne chance à Joël qui allait subir encore 6h de train vers Strasbourg. Ouch, douleur!

Jour 27 – Samedi 15 mars

À notre réveil, nous avons regardé pour la première fois les Alpes de jour. Wow ce sont vraiment de grosses montagnes. Nous avons alors pris notre petit-déjeuner rapido presto et sommes parties skier.
Tout était déjà payé et il ne restait plus qu’à aller chercher notre passe de deux jours. En fait, nous n’étions vraiment pas les seuls à faire la file pour les billets. La file d’attente était très longue et sinueuse comme les files d’attente à Walt Disney. Une fois rendue au guichet, la commis nous a remis notre passe premium-VIP-plus-gold-greatest-hits-ultra-platinum-unlimited pour les remontés mécaniques. Nous avions accès à toutes les montagnes et toutes les remontées mécaniques de la région de Chamonix. Nous nous sommes donc empressés de monter au sommet des argentières et avons pris cette petite vidéo juste pour vous!

et quelques photos bien sûr…


Les pistes sont belles et les conditions idéales. En fait, il fait un peu chaud (haha même quand on va aux sommets enneigés des montagnes nous avons chaud!). Il n’y a pas d’arbre sur les pistes et elles sont très larges. Il fait tellement beau et chaud que nous avons décidé de dîner en plein milieu d’une piste sur des rochers alpins. Nous avons fait quelques décentes pour nous réchauffer et avons ensuite attaqué le grand montet de 3295 mètres!

Nous avons vécu des moments merveilleux, nous vous les partageons.

Où somme nous?

Vidéo super concept LIVE !

Vous comprenez juste pas…
Le soir venu, nous avons pris une bonne douche chaude à l’auberge. En fait, c’est ce que nous aurions aimé vivre… L’eau des douches était glaciale et nous avons crié comme des handicapés mentaux tellement c’était agréable. Au souper nous avons discuté en anglais avec des Australiens et avons beaucoup ri avec eux. Plus tard dans la soirée; nous sommes allés jouer au babyfoot et j’ai gagné les 6 matches joués. Après mes nombreuses victoires écrasantes, nous sommes allés nous coucher extrêmement fatigués de notre grosse journée de ski.